Freelance

Mes premiers pas dans l’entrepreneuriat

4 juillet 2020Sydney

LONG TIME NO SEE,

 

Hello, comment vas tu ? Cela faisait longtemps que je n’avais pas re écris un nouvel article, je suis ravie de te retrouver ! Cette petite pause m’a permis de me recentrer et de faire le point sur ma vie. Pour te donner un aperçu de ma vie depuis mon dernier article, j’ai arrêter de travailler au sein de la rédaction web du magazine Marie Claire, j’ai obtenu mon Master en Droit Economie Gestion à l’international et j’ai travaillé en tant que Sales & Marketing pour une chaine hôtelière spécialisée dans les Caraïbes pendant quelques semaines.

MAIS SURTOUT..

J’ai décidé de me lancer dans une nouvelle aventure : l’entrepreneuriat. J’ai le plaisir de t’annoncer que je suis Consultante Instagram à l’international, je forme et j’accompagne des chefs d’entreprise qui souhaitent développer une image de marque cohérente avec leur cible internationale. Cela faisait plus de deux ans que je souhaitais me lancer, à force de regarder des américaines vivre de leur passion sur Youtube, j’ai trouvé le courage de créer ma propre activité pendant le confinement. Bien sur, j’avais énormément de doute quant au lancement de cette activité, est ce que celle-ci va fonctionner ? Vais-je réussir à avoir des clients ? Je ne te raconte pas le nombre de doutes que j’ai eu. Une très belle rencontre m’a permis de passer à l’action plus vite que prévu : Olivier, un formateur et coach en ligne super sympa avec qui j’ai discuté sur Facebook. Nous avons échangé pendant plus de 2h au téléphone  sur le métier de formateur. Il finit par me lancer un défi : “Cap de créer ta formation en 1 semaine ?” A ce moment précis, je sais que je dois saisir cette chance sinon je le regretterais toute ma vie. Pendant une semaine, nous avons des points tous les jours pour faire sauter mes blocages émotionnels car malgré mon intérêt pour le développement personnel, je manquais cruellement de confiance en moi.

Après plusieurs expériences en entreprise où mes managers n’arrêtaient pas de vouloir changer ma personnalité et ma façon de réfléchir, il était compliqué pour moi de m’affirmer dans ce nouveau travail puisque j’avais beaucoup perdu confiance en moi. Mes proches ont été d’une grande aide à ce moment là, mais certain m’ont encore plus effrayé avec leurs propres peurs. Si tu te lance dans l’entrepreneuriat, je te conseille de prendre les conseils de personnes qui sont là où tu veux être et qui ont vécu les difficultés que tu vis. J’ai commencé mon aventure entrepreneuriale depuis 2 mois et j’ai réussi à trouver des clients sur des plateformes pour freelances ainsi que sur les réseaux sociaux. Je me mets encore beaucoup de pression, mais je pense qu’il faut aussi savoir savourer les petites victoires. J’ai tendance à passer de challenge à challenge sans profiter de l’instant présent alors que c’est ce qu’il y a de plus important. J’ai d’ailleurs fait une pause pour prendre le temps de me retrouver, prendre le temps de réfléchir à ma vision et où je souhaite aller avec cette activité. En tant qu’auto entrepreneur, une des difficultés est de rester soi, surtout à cause de la société qui nous pousse à être uniformisé et à ne pas cultiver nos différences. Ne te méprends pas, ta différence fait ta force. Si j’ai un conseil à te donner, préserve ton unicité et utilise le dans un environnement où il sera reconnu et apprécié. Ne te force pas à devenir quelqu’un d’autre pour rentrer dans les cases, tu risques d’être malheureux. Cherches toi, vas, vis et deviens.

Si tu as un projet que tu souhaites mettre en place, n’hésite pas à me contacter sur Instagram en message privé. Je serais ravie d’échanger avec toi.  Je réponds à tout mes messages sur Instagram donc n’hésite vraiment pas à me contacter.

Si tu souhaites obtenir plus de conseils, retrouve moi sur Youtube !

A tout de suite j’espère,

Sydney

A lire également : A propos 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

One and Only the palm

Hôtels à Dubaï : Mes coups de cœur

17 janvier 2020